Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

mardi 28 octobre 2014

Paris-Brest à la façon Philippe Conticini


La semaine dernière j’ai fait pour ma sœur, de la pâte à tartiner (recette ici) afin de lui montrer que le Nutella ben c’est pas si bon que ça….. et il me restait du praliné. Et qui dit praliné, dit Paris Brest ça tombe bien car le 1er que j’avais fait remonte à ……. longtemps.
Je devais avoir 13 ou 14 ans. A l’époque j’avais un livre de Lenôtre « Faites votre pâtisserie » qui me servait de bible, il détaillait de manière simple et décomplexé les pâtisseries traditionnelles dont le Paris Brest. Je me souviens que ma maman a eu la gentillesse de me ramener du praliné chez le pâtissier. Car à l’époque le praliné, c’était pour moi quelque chose d’insurmontable…… ;-). Malheureusement, malgré ma bonne volonté il n’a pas été une réussite. La pâte à choux n’a jamais voulu gonfler. Mais bon, je n’avais pas de balance précise, elle devait être à 50g près et surtout il n’y avait pas autant de source (blog ou de magazine) où l’on pouvait apprendre les techniques de la pâtisserie.
Alors aujourd’hui: je prends ma REVANCHE !!!!!
Par contre, je ne vous présente pas le Paris Brest traditionnel de Lenôtre mais celui réactualisé de Philippe Conticini, personne qui m'a également captivé durant mon enfance.
Pour réaliser cette recette, je me suis inspiré du blog Religieuse et tarte catin un blog que je vous recommande vivement!!!


mardi 21 octobre 2014

La tarte Porteloise

Aujourd’hui pour changer, nous allons dans le traditionnel, je vous plonge dans mon enfance un retour à mes racines. J’ai l’honneur de vous présenter une tarte que j’apprécie beaucoup. Dans nos Boulangerie - Pâtisserie, elle trônait au milieu des grenouilles, des calais et d’autres pâtisseries traditionnelles. Alors oui, on est loin des standards actuels de beauté car on est ici sur une recette traditionnelle. Mais ça n’enlève rien au goût bien au contraire, je l’apprécie encore plus lors d’un dimanche après midi pluvieux avec une tasse de thé ou de chocolat, prêt du feu. 
Cette tarte est peu connue sauf bien entendu chez moi, elle porte le nom de tarte Porteloise, appelé aussi tarte à gros bord, tarte papin ou tarte libouli. Et oui rien que ça, voici quelques explications :
- Tarte Porteloise car c’est une spécialité de la ville de Le Portel (62).
- Tarte à gros bord, car à l’origine, sans moule à tarte, il fallait relever les bords de la pâte pour réaliser de gros bords afin  d’éviter que la crème s’échappe.
- Tarte papin, parce que le papin c’est l’un des noms donné à la crème, le nom est dérivé du flamand « pap » qui signifie bouillie, car pour obtenir cette crème il faut faire bouillir le lait.
- Tarte au libouli, car libouli signifie lait bouilli en patois boulonnais.

De quoi est composée cette tarte ?!? Elle est simplement composée d’une pâte légèrement briochée, d’une crème se rapprochant de la composition du flan ou de la crème pâtissière, de quelques pruneaux (selon la version) et de croisillons fait avec le reste de pâtes.



Aller en avant :

samedi 4 octobre 2014

Tarte fine aux figues de Solliès

Une envie de figue, un reste de pâte feuilletée inversée, une petite crème d'amande et voilà la tarte fine aux figues de Solliès. Il était temps de la réaliser car nous approchons de la fin de saison. Alors si comme moi vous voulez en profiter voici la recette, elle est simple, rapide et gourmande !!!


Maintenant c'est à vous de jouer .....